Matériel Pédagogique >> Extraits d’ouvrages

Matériel Pédagogique

Extraits d’ouvrages et de références

Le sort méconnu des Témoins de Jéhovah
pendant la période nazie

 

« (...) un large public ignore tout du sort des Témoins de Jéhovah de cette époque.

Et pourtant, sur les 25000 adeptes de cette communauté religieuse, 10000 furent incarcérés pour une période plus au moins longue sous le « Troisième Reich ».  Sur les 2000 internés dans les camps, 1200 y moururent ou furent assassinés. Environ 250 d'entre eux furent exécutés pour leur refus de servir sous les drapeaux. Les Témoins de Jéhovah ont été « combattus avec une dureté impitoyable » - c'est là un fait.

Leur comportement n'attira pas seulement l'attention de leurs codétenus, mais aussi celle des chercheurs et historiens. Friedrich Zipfel trouva la meilleure formule. Selon lui, la persécution nazie des Témoins de Jéhovah « [constitue] un cas tout à fait singulier ». Detlef Garbe lui aussi relève certaines « particularités significatives » de cette persécution, dont voici les plus importantes :


Une autre caractéristique complétera cette liste: les prisonnières Témoins de Jéhovah étaient majoritaires dans les camps de Moringen, de Lichtenburg et, jusqu'en 1939, de Ravensbrück. … »

 

Extrait de l’introduction, par Hans Hesse*, de : Persécution et résistance des Témoins de Jéhovah pendant le régime nazi  1933-1945 ; Editions Schortgen - Luxembourg - 2005, p.12.

 

 * Historien allemand, universitaire, auteur d’ouvrages de recherches approfondies sur la persécution nazie des Sinti/Roma et des Témoins de Jéhovah, et sur l’histoire du camp de concentration de Moringen.

 

Haut de page

 

Mentions légales - © Fondation Arnold-Liebster 2014